D’un vieux verger de pommiers naît une forêt diversifiée

Girobroyage de la végétation entre les rangs © Plantons pour l'Avenir

Normandie, France, octobre 2020

Il aura fallu trois ans à Monsieur Jeannin pour transformer son verger à pommes de 25 hectares en une forêt en devenir. A la 1ère tranche de plantation réalisée en mars-avril 2018, deux autres ont succédées en mars-avril 2019 et en février-mars 2020. Plus de 35 000 plants ont été plantés, en créant des ilots distincts de chêne rouvre, châtaignier, robinier et douglas, complétés en mélange ou sur les lisières par l’érable sycomore et l’érable plane, mais également des fruitiers forestiers comme le cormier, l’alisier torminal, le merisier, le sorbier des oiseleurs ou le poirier sauvage.

Cette année, 6 340 plants de châtaignier, douglas, robinier, chêne et fruitiers forestiers ont été regarnis sur les 1ères tranches de plantation en remplacement les arbustes morts, soit un peu moins de 20% des plants initialement installés. Tous les plants feuillus, excepté le robinier, sont protégés des abroutissements du chevreuil, par un filet de 1,20m de hauteur. Ce printemps, un contrôle de la végétation dans les interlignes a été effectué, soit par le passage d’un girobroyeur, soit par le passage d’un disque. Un dégagement de la végétation herbacée autour des plants a complété cet entretien.

Un nouvel avenir forestier s’annonce sur ce petit coin de la Normandie. Le passé d’arboriculteur d’Yves Jeannin est un gage de réussite et d’attention particulière à ce nouvel environnement forestier, qui deviendra non seulement un véritable ilot de biodiversité mais également une source de bois pour les générations futures.

Plantation de châtaignier et leur filet de protection © Plantons pour l'Avenir

Un grand merci à la communauté A Tree For You, pour leur soutien à ce projet. Grâce à vos dons, 2 120 arbres pérennes ont été plantés.

Prochaines étapes du projet : des entretiens comprenant notamment le désherbage au pied des arbres, quelques regarnis et le cas échéant une taille de formation des arbres, sont prévus durant les cinq premières années. Quelques éclaircies auront lieu vers 15 ans pour le douglas et 25 ans pour le chêne et le châtaignier. L’éclaircie permet à l’arbre d’accroître son volume individuel, d’assurer une meilleure stabilité face aux accidents climatiques et à M. Jeannin, d’améliorer son peuplement forestier et d’en tirer de petits revenus intermédiaires.

Auparavant chez M. Jeannin

CONTACTEZ NOUS ...

Vous avez une question, une suggestion, ou vous désirez nous proposer un projet ...rédigez votre message et nous vous répondrons très vite. Merci à vous

En cours d’envoi

©2020 A Tree For You

ultricies Donec Nullam elit. vulputate, vel, nec velit, lectus commodo

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account