FRANCE – Montmorency : plantation de chênes sessiles pour remplacer des châtaigniers malades et protéger la biodiversité

Premier plan : parcelle plantée ; deuxième plant : parcelle à replanter ©ONF

CONTEXTE ET ENJEU

En 2018 a été constaté dans les forêts de l’ouest de l’Île-de-France un dépérissement des châtaigniers touchés par un pathogène provoquant une maladie dévastatrice, l’encre du châtaignier. Cette maladie est provoquée par un organisme présent dans l’eau du sol. Il pénètre le système racinaire des arbres et le nécrose à grande vitesse. L’arbre n’est alors plus en capacité de s’alimenter en eau et devient très sensible à toute sécheresse. Il peut mourir en quelques jours seulement.

Le châtaignier est une essence emblématique en Ile de France, très implantée dans la forêt de Montmorency en particulier avec un taux d’occupation de 70%. Les dégâts y sont tels que la forêt a été classée en état de crise sanitaire en 2018. Là où les arbres sont malades ou morts, l’Office National des Forêts (ONF) doit alors avoir recours à des coupes sanitaires. Des plantations sont ensuite mises en œuvre afin de reconstituer des boisements sains avec des essences plus résistantes.

En procédant à la coupe sanitaire puis à la replantation de 1 000 arbres sur une parcelle, le projet a pour objectif de :

  • Recréer un couvert boisé qui sera, de par les essences installées, plus résiliant au changement climatique.
  • Protéger l’habitat du chevreuil, du sanglier, du renard ou encore du blaireau, d’oiseaux endémiques comme la bécasse, de batraciens et de nombreuses espèces de coléoptères et lépidoptères. Enfin, la forêt abrite également l’osmonde royale, une fougère protégée pour sa rareté.
  • Reconstituer, à l’échelle du massif, une filtration des eaux de pluie. La forêt de Montmorency a un rôle majeur dans la lutte contre l’érosion dans la région.
  • Séquestrer du carbone dans les sols, les branches, les troncs. Selon les calculs de l’ONF, ce projet sur la parcelle permettrait de séquestrer à terme (160 ans) environ 720 tonnes de CO2 à l’hectare, soit 820 tonnes de CO2 pour ce projet.
  • In fine, produire du bois d’œuvre par l’exploitation de cette forêt à horizon 160 ans.

Type de projet

type de projet

Foresterie

Bénéficiaires

bénéficiaires

Les populations des communes avoisinantes qui visitent régulièrement cette forêt

Nombre d'arbres

nb arbres

1 250 arbres à planter pour un maintien de 1 000 arbres (80%) après la première éclaircie à 35 ans

Essences plantées

essences

Chêne sessile, avec accru naturel de bouleau, d’alisier, et de châtaignier déjà présents sur la parcelle

Partenaire

partenaire de plantation

Office National des Forêts

Equipe de planteurs de l'ONF en action ©ONF

CALENDRIER DES TRAVAUX

  • Début décembre 2019 : travail du sol par potet mécanique
  • Février 2020 : plantation
  • 2021 ou 2022 : broyage des cloisonnements si nécessaire
  • 2023 : regarnis (plantation de nouveaux arbres) s’il y a moins de 80% de reprise
  • A partir de 2025 – 2030 : les premiers dégagements auront lieu, tous les 5 ans
  • Première éclaircie à 35 ans.
  • Exploitation forestière du massif à horizon 160 ans

PARTENAIRE DE PLANTATION

Les territoires confiés à l’Office National des Forêts couvrent près de 11 millions d’hectares de forêts, dont 6 millions dans les départements d’outre-mer et 4,7 millions en métropole. Avec près de 9 000 personnes réparties sur l’ensemble du territoire, l’ONF assure le renouvellement et le bon entretien des 1 300 forêts domaniales (propriété de l’État) et des 15 600 forêts des collectivités. La gestion des forêts publiques permet de concilier trois objectifs indissociables : répondre aux besoins des hommes grâce à la production et à la récolte de bois, préserver l’environnement et accueillir le public. Elle s’appuie sur le régime forestier qui apporte un cadre réglementaire et un ensemble de garanties pour préserver les forêts sur le long terme tout en assurant le renouvellement des ressources en bois.

BUDGET

Le budget total à collecter est de 16 000€, soit 16€ par arbre décomposés comme suit :

  • Etude et aménagement de la parcelle : 1,41€
  • Préparation du sol : 2,56€
  • Plants (achat et mise en place) : 2,43€        
  • Protection (achat et mise en place) : 4,10€            
  • Suivi technique des plantations : 2,30€
  • Frais de collecte, de suivi et de communication de A Tree for You (20%) : 3,20€

CONTACTEZ NOUS ...

Vous avez une question, une suggestion, ou vous désirez nous proposer un projet ...rédigez votre message et nous vous répondrons très vite. Merci à vous

En cours d’envoi

©2020 A Tree For You

ut ut elementum Aliquam et, amet, mattis ultricies vulputate,

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account