FRANCE – Vienne : plantation de haies autour d’une parcelle agroforestière

Préparation des travaux de sol pour la plantation © Audebert

CONTEXTE ET ENJEU

Guillaume est agriculteur dans la commune de Lavoux, dans la Vienne. Il a été pendant des années responsable d’une station expérimentale qui a testé l’introduction de l’arbre en milieu agricole : l’agroforesterie. Il a voulu appliquer ce système sur ses propres parcelles et a fait appel à l’Association Française d’Agroforesterie et à A Tree for You pour le conseiller et l’accompagner dans cette démarche.

Il souhaite planter des haies sur le pourtour d’une parcelle agroforestière de 1,16 ha. L’agriculteur produit sur sa parcelle du fourrage pour nourrir le troupeau de mouton d’un berger voisin et des plantes aromatiques (bleuets dans un premier temps).

Toute l’exploitation est conduite en agriculture biologique, sans intrant extérieur (hormis les semences) et sans travail du sol pour améliorer les processus de fertilité naturelle du sol et favoriser la biodiversité.

Guillaume n’est pas éleveur. Il met à disposition d’un berger voisin une partie de ses terres en échange d’un revenu mensuel. Ce procédé est bénéfique pour toutes les parties. Il permet à Guillaume de percevoir un revenu complémentaire et de fertiliser ses sols grâce au pâturage des moutons. Il permet au berger d’avoir un endroit ou emmener, nourrir et surveiller son troupeau et au troupeau de paître paisiblement.

La plantation de haies fait partie d’un objectif d’aménagement agroforestier global, venant en complément d’une plantation de rangées d’arbres dans la parcelle déjà réalisée en 2020. Toute la parcelle s’inscrira dans un réseau de parcelles de démonstration en agroforesterie pour encourager d’autres agriculteurs à se lancer dans ce système agricole plus durable.

Les haies seront constituées de trois étages d’arbres : des grands arbres dits « de haut jet », des arbres de taille intermédiaire et des buissons. Ces haies permettront de protéger la parcelle des vents dominants, d’apporter de la biodiversité, de créer un microclimat sur la parcelle, de produire des fruits et de délimiter les contours de la parcelle.

L’objectif de ce projet est d’installer durablement 605 arbres issus de 39 essences différentes autour de la parcelle de Guillaume. Ce projet compte un grand nombre de bénéfices :

  • La production de plantes aromatiques, de grandes cultures, de fruits divers, de bois énergie et de bois d’œuvre.
  • L’accueil d’un élevage de berger sans terre.
  • La création d’un microclimat répondant aux problématiques de bien-être animal et de meilleures conditions de travail pour l’agriculteur.
  • L’amélioration de la biodiversité et notamment de la faune et flore locale, en fournissant un habitat à des auxiliaires de culture et aux oiseaux et en sélectionnant des essences résilientes aux aléas climatiques.
  • La limitation l’érosion des sols en apportant de la matière organique et du carbone dans le sol.
  • La rétention de l’eau dans le feuillage des haies et dans leurs racines, limitant ainsi les excès d’eau sur la parcelle et améliorant la qualité de l’eau par le captage.
  • Le stockage de carbone sur la parcelle.

Type de projet

type de projet

Agroforesterie

Bénéficiaires

bénéficiaires

Guillaume, agriculteur dans la Vienne

Nombre d'arbres

nb arbres

Au total 605 arbres plantés en situation stable in fine

Essences plantées

essences

39 essences

Partenaire

partenaire de plantation

L’Association Française d’Agroforesterie (AFAF)

Bois d’œuvre:

  • Alisier torminal (3 soit 0,5%)
  • Chêne sessile (6 soit 1,0%)
  • Cormier (5 soit 0,8%)
  • Merisier (6 soit 1,0%)
  • Tilleul des bois (cordata) (5 soit 0,8%)

Bois énergie :

  • Chêne tauzin (30 soit 5,0%)
  • Chêne pubescent (30 soit 5,0%)
  • Érable champêtre (30 soit 5,0%)

Biodiversité

  • Bouleau verruqueux (5 soit 0,8%)
  • Charme commun (5 soit 0,8%)
  • Noisetier (20 soit 3,3%)
  • Orme champêtre (5 soit 0,8%)
  • Poirier sauvage (20 soit 3,3%)
  • Prunier sauvage (15 soit 2,5%)
  • Prunier myrobolan (10 soit 1,7%)
  • Saule marsault (10 soit 1,7%)
  • Saule roux (10 soit 1,7%)
  • Sureau noir (5 soit 0,8%)
  • Osier des vanniers (2 soit 0,3%)
  • Aubépine épineuse (2 soit 0,3%)
  • Bourdaine (45 soit 7,4%)
  • Cornouiller sanguin (45 soit 7,4%)
  • Cornouiller mâle (10 soit 1,7%)
  • Eglantier (10 soit 1,7%)
  • Fusain d’Europe (57 soit 9,4%)
  • Nerprun purgatif (57 soit 9,4%)
  • Prunellier (57 soit 9,4 %)
  • Troène vulgaire (57 soit 9,4%)
  • Viorne lantane (15 soit 2,5%)
  • Viorne obier (10 soit 1,7%)

Fruitiers :

  • Noyer greffé (2 soit 0,3%)
  • Châtaignier greffé (2 soit 0,3%)
  • Pommier greffé (2 soit 0,3%)
  • Poirier greffé (2 soit 0,3%)
  • Cerisier greffé (2 soit 0,3%)
  • Cognassier (2 soit 0,3%)
  • Figuier (2 soit 0,3%)
  • Néflier commun (2 soit 0,3%)
  • Amandier franc (2 soit 0,3%)
Parcelle sur laquelle seront plantés 605 arbres © Audebert

CALENDRIER DES TRAVAUX

  • Novembre 2020 : préparation du sol
  • Décémbre 2020 : plantation des deux haies avec arbres de haut jet, paillage et installation des protections
  • 2020 – 2023 : suivi et entretien des plantations, regarnis si nécessaire
  • 2025 : premières récoltes de fruits

PARTENAIRE DE PLANTATION

L’Association Française d’Agroforesterie (AFAF) travaille au développement de l’agroforesterie en France, aussi bien sur la scène agricole, politique qu’auprès du grand-public.

L’association est une plateforme d’échanges et de partenariats entre les agriculteurs, les opérateurs d’agroforesterie, la recherche, les décideurs politiques, les collectivités, administrations. Force de proposition au niveau national comme international, elle travaille pour que l’arbre retrouve sa place au sein des systèmes agricoles.

BUDGET

Le budget total à collecter est de 12 402,5€, soit 20,5€ par arbre planté et pérenne, décomposés comme suit :

  • 95% affecté au projet de plantation :
    • Plants et regarnis : 1,80 €
    • Paillage : 0,9 €
    • Protection et piquets : 2,6 €
    • Conseil technique : 3,35 €
    • Suivi sur 3 ans : 2,00 €
    • Part AFAF : Coordination, gestion de projet et communication : 5,8 €
    • Frais de collecte, de suivi et de communication A Tree For You (14,75%) : 3,02 €
  • Et 5% destinées aux frais de structure de A Tree for You, soit 1,03 €

L’agriculteur autofinance les étapes de préparation du sol, pose de paillage, plantation et entretien des plantations pour un montant de 5,60 € l’arbre, soit 21,45 % du coût total du projet.

CONTACTEZ NOUS ...

Vous avez une question, une suggestion, ou vous désirez nous proposer un projet ...rédigez votre message et nous vous répondrons très vite. Merci à vous

En cours d’envoi

©2021 A Tree For You

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account