France – Guyane : verger à graines amazonien en agroforesterie, pour valoriser la diversité forestière locale

Parcelle à planter © LAF

CONTEXTE ET ENJEU

La Guyane compte plus de 1 500 espèces d’arbres. Elle est le berceau amazonien de la France représentant près de 80% de sa biodiversité. Au niveau mondial, elle est considérée comme l’une des cinq zones sauvages de haute biodiversité dans le monde.

Cette diversité exceptionnelle est malheureusement menacée par une forte urbanisation en lien avec la croissance de la population et à une importante exploitation aurifère dévoreuse de forêt à l’intérieur des terres.

Il existe aujourd’hui peu de savoir-faire pour préserver les espèces locales. Que ce soit pour la germination de la graine, le bouturage ou autres techniques de multiplications, la ressource en arbre-mère n’est pas facilement accessible.

Ce projet a pour objectif de créer un véritable matériel forestier de reproduction, par la plantation de 625 arbres d’essences locales. Il s’agit de les conduire jusqu’à la production de leurs fruits ou de les multiplier de manière végétative (bouture par exemple). Les arbres constitueront ainsi à terme un verger à graines d’espèces endémiques du territoire guyanais, facilement accessibles, qui permettra de lutter contre la perte de biodiversité et la surexploitation du milieu naturel.

L’installation de ce verger fait suite à un projet de recherche & développement sur la reproduction en pépinières de ces espèces locales. Des techniques de récolte, de stockage et de mise en culture ont été développées par la LAF (L’AgroForestière), structure guyanaise pionnière sur le sujet.

La plantation prévoit d’accueillir 53 variétés d’essences différentes sur une parcelle de l’exploitation bénéficiaire du projet labellisée Agriculture Biologique (AB). L’élevage des plants sera conduit selon le cahier des charges AB visant à utiliser le moins d’intrants possibles.

La création d’un verger à graines concourt à des objectifs ambitieux pour le territoire de la Guyane :

  • préserver la biodiversité du territoire guyanais en créant une parcelle de conservation génétique et de reproduction d’espèces locales ;
  • répondre aux besoins de développement agricole et agroforestier locaux en remettant au goût du jour des variétés fruitières anciennes et patrimoniales ;
  • répondre aux besoins de verdissement des villes en proposant des plants et espèces adaptées aux contextes urbains, tout en valorisant la ressource locale ;
  • répondre aux problématiques de restauration des terrains dégradés, des sites miniers ou encore des abords de cours d’eau en utilisant des végétaux vivants, visant à protéger les sols en surface et en profondeur, contre l’érosion et l’instabilité ;
  • créer des revenus pour l’exploitation bénéficiaire du projet et viser son autonomie financière à l’aide de la vente de graines et de plants ;
  • répondre aux besoins de la filière bois de Guyane et aux objectifs du PRFB (Programme Régional Forêt Bois) sur les besoins en plantations forestières sur le littoral afin de remplacer la perte de la forêt primaire.

Type de projet

type de projet

Verger à graines en agroforesterie

Bénéficiaires

bénéficiaires

L’exploitation SCEA L’Agro Forestière (Société Civile d’Exploitation forestière), soit 3 femmes et 3 hommes

Ainsi que l’ensemble des habitants de la Guyane qui profiteront de l’enrichissement de la biodiversité locale

Nombre d'arbres

nb arbres

Plantation de 625 arbres sur 1 hectare

Essences plantées

essences

53 essences plantées : des palmiers, des ligneux forestiers et des arbres à épices (voir le détail des essences ci-dessous)

Partenaire

partenaire de plantation

Association Française d’Agroforesterie

Palmier : 110

Comou, Oenocarpus bacaba; comou nain, Oenocarpus bacaba; parepou avec épines, Bactris gasipaes; parepou sans épines, Bactris gasipaes; patawa, Oenocarpus bataua; wassaï, Euterpe oleracea; wassaï nain, Euterpe oleracea; toulouri, Manicaria saccifera

Ligneux forestiers :  471

Arbre à pluie, Samanea saman; assao, Balizia pedicellaris; bagasse guianensis, Bagasse guianensis; bois de rose, Aniba rosaeodora; carapa, Carapa guianensis; cèdre Sam, Cordia alliodiora; Courbaril, Hymenea courbaril; encens, Protium spp; jaune d’œuf / canistel, Pouteria guianensis; mahogany, Swietenia macrophylla; noisette de Cayenne, Bombacopsis glabra; noix de kola, Cola nitida; parika, Schizolobium parahyba; pois sucré, Inga sp.; jacaranda, Jacaranda copaïa; angélique, Dycorinia guianensis; wana kouali, V. tomentosa; ebene rose, Tabebuia impetiginosa; ebene violet, Platymiscium spp; ebene vert, Hanthrocanthus spp; cœur dehors, Diplotropis purpurea; simarouba, Simaruba spp; pao Brasil, Caesalpinia echinata; cèdre noir, Ocotea tomentella; kobé, Sterculia pruriens; cèdre blanc, Ocotea guianensis; grignon franc, Ocotea rubra; diaguidia, Tachigali melinoï; balata franc, M. bidentata; jaboty, Erisma uncinatum; St martin rouge, Andira coriacea; wacapoua, Vuacapoua americana; dodomisinga, Parkia spp; parcouri, Platonia insignis; wapa, Eperua spp; bougouni, Swartzia spp; balata pomme, Crysophyllum sanguinolentum; enterolobium, Enterolobium spp; oignon bois, Clusea rosea; inga plat, Inga alba; yayamadou, Virolla spp; chawari, Cariocar spp;

Arbres à épices : 44

Bois d’inde, Pimenta spp; cannelier bleue, Cinnamomum zeylanicum; cannelier commun, Cinnamomu cassia. 

Récolte de semences ©LAF

 

CALENDRIER DES TRAVAUX

  • Mars 2020 : préparation de la parcelle à l’aide d’un broyeur forestier
  • Avril 2020 : plantation, par lignes d’une dizaine d’arbres de même essence assurant une meilleure survie des jeunes pousses et créant un verger à graines fonctionnel en agroforesterie.
  • Mai 2020 à fin 2022 : entretien courant

PARTENAIRE DE PLANTATION

L’Association Française d’Agroforesterie (AFAF) travaille au développement de l’agroforesterie en France, aussi bien sur la scène agricole, politique qu’auprès du grand-public.

L’association est une plateforme d’échanges et de partenariats entre les agriculteurs, les opérateurs d’agroforesterie, la recherche, les décideurs politiques, les collectivités, administrations. Force de proposition au niveau national comme international, elle travaille pour que l’arbre retrouve sa place au sein des systèmes agricoles.

BUDGET

Le budget total à collecter est de 25 625€, soit 41 € par arbre planté et pérenne,

  • dont 95% affectés au projet de plantation, décomposés comme suit :
    • Plants et regarnis : 8,1€
    • Paillage : 3,90 €
    • Protection et piquets : 1,20€
    • Conseil technique et suivi sur 3 ans : 14€
    • Coordination, gestion de projet et collecte d’informations et de données : 5,8 €
    • Frais de collecte de fonds, de suivi et de communication pour ce projet A Tree For You (14,51 %) : 5,95 €
  • et 5% (2,05 €) destinés aux frais de structure de A Tree for You.

L’exploitation agricole autofinance les étapes de plantation et de préparation du sol fixées à 12€ l’arbre, soit 22% du coût total du projet.

CONTACTEZ NOUS ...

Vous avez une question, une suggestion, ou vous désirez nous proposer un projet ...rédigez votre message et nous vous répondrons très vite. Merci à vous

En cours d’envoi

©2020 A Tree For You

Sed ipsum dolor id at sed massa ut Praesent in consectetur libero

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account